Les écoles privées genevoises ont obtenu le droit de délivrer leur propre maturité

Par Adrià Budry Carbò

« Jusqu’ici, les établissements non publics du canton ne faisaient que préparer les étudiants aux examens fédéraux. Le système leur permet à présent de se réapproprier la classe moyenne et de fidéliser leurs étudiants. Bien que défavorable à ce changement des règles, le gouvernement actuel entend malgré tout respecter l’engagement datant de la précédente législature… »

Lisez l’article sur www.letemps.ch

Téléchargez l’article